Voyage à Madagascar

Guide de voyage, hotels et transports à Madagascardans les régions de Tuléar , Isalo ,Tananarive

Recherche de prestataires

TULE AR. de vivre.Tulear,

« le port, l'endroit où l'on arrive »

 

    • Voyage à Tuléar aussi appellée Toliara

Capitale du Sud de Madagascar, dite « la ville blanche » ou « cité du soleil », Tulear est une véritable mosaïque d'ethnies et de cultures placées sous le signe du Sourire et du Soleil.

Du quartier « Sans fil » d'où partent et arrivent les taxi- brousse de la RN 7 (Tananarive) jusqu'à Anketa qui vous promet des voyages plus au nord pour Ifaty ou Morombe, la ville offre mille couleurs vives, un concert d'ambiances rythmées par la musique tsapiky qui, déferlant dans toutes les rues, fait corps avec la sensualité, la gentillesse et le goût inné des Tulearois pour la convivialité. (Un journaliste de passage a même osé dire que « Tulear est au tsapiky ce que Kingston est au reggae »...Mazette !)

Entre Sakama, marché de brousse, au nord de la ville et Mahavatse, port des pirogues et autres vedettes prêtes à embarquer tous vos désirs, tout en passant par l'inévitable marché central (dire « bazar be »), Tulear a quelques secrets à vous faire partager en toute convivialité.

Mais Tulear restera toujours Tulear

Égayée par de nombreux bars et restaurants (il y en a pour toutes les bourses), la cité du soleil sait conjuguer au travers de ses entrelacs ruisselants de gaieté, dans des couleurs qui n'appartiennent qu'à Elle, toutes les saveurs locales mais aussi indiennes, chinoises ou européennes.

Un cocktail métissé depuis que Tulear est né.

    • Restaurants et gastronomie .

Les restaurants à Tuléar sont de toutes sortes, mais si on veut les classer, on retiendra deux catégorie; les gasy ou Malgaches, et les Vasaha (Européens) .

Les gasy tout d'abord sont de deux sortes.
La rue ou des femmes font cuire depuis le matin dans des marmites en alu de 50 litres un bouillon genre pot au feu, qu' elles servent avec du riz  ou du manioc, pour ceux qui n'ont pas de moyens financiers suffisants, compter environ un demi euro.
Les restaurants hotely avec des plats et une carte assez fournie, lce sont les restaurants fréquentés par les travailleurs le midi, les familles en sortie le soir, les touristes aussi , la qualité est souvent trés bonne, mais ce n'est pa toujours trés raffiné. Avantage le service est en général rapide. les prix de 1 à 2 euros.

Les restaurants vasaha proposent eux des prestations beaucoup plus élaborées avec des produits bien entendu bio (il n'y a pas autre chose) des patisseries des fruiits, les prix pour un bon repas completsont de l'ordra de 6 euros. Voir par exemple la présentation de  l' Auberge de la Table ou de l'Esterel

 

    • Activités

Musée Maritime de l'Institut des Sciences Halieutiques

Sur la route du port de commerce, ce lieu très intimiste abrite des collections de coquillages, fossiles et autres habitants de la mer. On y admire dans un aquarium, conservé dans du formol, un superbe coelacanthe échappé de la préhistoire et pêché à proximité de la baie de Saint Augustin (voir plus loin).

Musée des Arts et Traditions Mahafaly
Incontournable. Ce petit espace présente (avec modestie) une très intéressante vitrine de l'artisanat et des us et coutumes du Grand Sud. Un avant goût avant le départ dans les immensités du bush du grand Sud.

   

Marché aux coquillages.

A visiter également ce pittoresque emplacement sis près du front de mer où la nacre est reine. Formes et couleurs, toutes confondues, agréablement présentées, sont ici la palette d'un artiste dont l'atelier mystérieux se situe dans les eaux turquoises du canal de Mozambique.

L'artisanat y est également représenté : bois, pierres semi-précieuses, tapis mohair, tissus...
Ambiance et palabres garantis.

    • Transport à  Tuléar et vers les autres villes.

Les moyens de venir à Tuléar sont principalement deux; la route et l'air car peu de bateaux arrivent ici, un cargo ou deux par semaine, des bateaux de plaisance de Sud Afrique, et des pcheurs étrangers en difficulté, ou arraisonnés dans les eaux Malgaches
Pour en revenir aux transports qui nous intéressent, la route se fait depuis Tananarive en louant un voiture avec chauffeur au prix d'environ 30 euros par jour plus carburant.

En taxi brousse il faut dépenser 35 000 depuis Tana , il est conseillé de le faire en au moins deux jours car les voitures qui le font en direct partent de Tananarive vers 15 heures et roulent toute la nuit, plus dangereux, fatigant car 20 heures sans bouger, et on ne voit rien du paysage de la RN7.

Si vous choisissez de partir le matin de Tana , vous arrivez à Fianarantsoa le soir, pour repartir  le lendemain matin et arriver à  Tuléar le soir , tout se fait de jour.

L' avion, il y en à un par jour à peu prés, le prix est élevé mais il ne faut que une heure pour atteindre la capitale.

 

    • Les tarifs des hotels restaurants transports et visites.

Pour l' hébergement cela débute à 5 000 ar  oui vous avez bien lu  ! moin d'un demi-euro , c'est ce que l'on appelle  les "hotely" , de simples cabanes  en planches sans confort ni sécurité, fréquentés par lepopulation Locale lors de ses déplacements.
Cela va j'usqu'a 200 000 ar , pour ce prix vous avez climatisation,coffre, salle de sport, piscine,jacuzzi, tv, wifi, et plus encore voir par exemple l'Amazone. On trouve de bons hotels à partir de 20 000 (Manatane par exemple) douche à l' intérieur au sceau et à l'eau froide, toilettes à l'extérieur.
D'autres comme chez Alain proposent une gamme plus étendue de prestations, allant du simpla bungalow à 25 000 Ar à la suite à 100 000 Ar.

Les restaurants pratiquent des prix à partir de 6000 pour un plat principal,  j'usqu'a 30 000 pour un menu complet, dans les restaurants Malgaches on peut avoir un misao, composé de pates, de légumes avec de l'huile en abondance pour 2 à 3000 ar, bon et energétique !!!.

La langouste est proposée en général au prix de 20 000 ar le plat

La location d'une voiture 4x4 pour Ifaty ou saint Augustin  à  150 000 ar plus le carburant, quelques loueurs sur place (Madallas Tuléar) Les quads sont au même tarif, moins cher si vous loueravec un propriétaireparticulier.

Le tarifs pour aller en taxi brousse a Ifaty 2 000 ar en taxi 50 000 ar. Le taxi brousse pour Tana est à 35 000 Ar, l'avion 430 000 A. pas trp d'alternatives entre les deux à moin de tenter le covoiturage.

   


Connexion

Connectez vous afin d pouvoir modifier votre fiche, ou en ajouter une.

A la une